Les étapes clés d’un asado argentin réussi

Les Argentins font partie des plus gros consommateurs de viande du monde. Aujourdhui lasado est devenu le plat national de lArgentine et il se consomme particulièrement le week-end ou lors dune fête. À l’origine, ce sont les gauchos qui lors de leurs longs voyages à cheval à travers l’Amérique Latine ont pris lhabitude de préparer des asados. Créateur de lien social, lasado est un réel moment de partage et de convivialité.


Pour commencer il faut choisir le bon morceau de viande.

L’une des étapes importantes de lasado est le choix du morceau de viande. Il est coutume de choisir une pièce entière. Dans tous les cas le morceau de viande est plus gros que pour un barbecue « classique » comme on peut le voir en France. Le morceau de viande parfait na pas de secret, il doit être gros et avec une épaisse couche de graisse. En effet la graisse présente sur la viande apporte du goût et protège la chair des brûlures. Avant de cuire la viande de bœuf ou dagneau, il faut la laisser reposer quelques heures avec du sel de Patagonie afin quune croûte de sel se forme durant la cuisson.


La deuxième étape consiste à bien préparer le feu pour obtenir des braises brûlantes.

Pour que la viande cuise à la manière d’un véritable asado argentin, il faut sy prendre longtemps à l’avance pour allumer le feu. Il est préférable dutiliser du bois à combustion lente comme le hêtre ou le frêne même si du charbon de qualité peut également convenir. Le bois à combustion lente va permettre dobtenir un épais tapis de braises brûlantes. Il ne faut surtout pas de flammes lors de la cuisson de la viande.


Il faut maintenant cuire la viande !

La clef dune cuisson parfaite dasado cest le temps. En effet, les argentins cuisent leur viande pendant de longues heures. Il nest pas rare que le repas commence à 23 heure tant la viande est meilleure après une longue cuisson à la chaleur du feu. Il est également important de surélever la viande denviron 30 cm sur une grille, appelée parrilla en espagnol. Le morceau de viande va lentement simprégner des herbes et de la sauce chimichurri en révélant toutes ses saveurs. Il est important de retourner régulièrement la viande pour assurer une cuisson homogène. La viande ne doit jamais entrer en contact avec les flammes. Seule la chaleur des braises doit cuire lentement la viande. Patience !

Durant la fin de la cuisson il est possible denduire la viande dhuile et d’épices. Sel, chimichurri, piment, muscade, tout est possible selon vos goûts.


L’accompagnement de votre viande.

Vous pouvez préparer du magnoc ou des pommes de terre. Toutefois, les gauchos ont lhabitude de ne pas utiliser daccompagnement pour leur asado. La viande leur suffit !

Pour en savoir plus et pour vous faire plaisir n’hésitez pas à consulter notre article : « Les 5 conseils pour un asado argentin réussi »

Bon asado et bon apétit !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Sélection